ONDES
URBAINES

Initiatives en ligne

À Kermat, de l’énergie verte à partir des déchets enfouis

Commune : Lorient

Theme :

17/04/2019


Depuis début avril, Lorient Agglomération lance les travaux nécessaires à la valorisation du biogaz issu des déchets ménagers ultimes enfouis &agra



Depuis début avril, Lorient Agglomération lance les travaux nécessaires à la valorisation du biogaz issu des déchets ménagers ultimes enfouis à Kermat, sur la commune d’Inzinzac-Lochrist, dans une installation de stockage des déchets non dangereux (ISDND). La première injection dans le réseau de gaz naturel de GRDF est prévue à l’automne prochain.

Innovation et réduction des émissions de CO2
Les déchets enfouis se décomposent et fermentent, produisant un biogaz riche en méthane, mais également composé de dioxyde de carbone, d’azote, d’oxygène et d’impuretés qui rendent sa réutilisation très difficile. Actuellement, sur le site de Kermat, ce gaz est drainé et brûlé en torchère ce qui génère des émissions de gaz à effet de serre. Il s’agit pourtant d’une véritable source d’énergie renouvelable que Lorient Agglomération va pouvoir désormais exploiter grâce à l’innovation technique de la startup grenobloise Waga Energy (Grand prix de la lutte contre le réchauffement climatique en 2016) et l’installation de sa Wagabox. Afin de transformer les déchets en ressource, Lorient Agglomération a décidé de s’orienter vers cette unité industrielle qui offre une solution performante. Elle va permettre de valoriser 90% du biogaz capté en bio-méthane grâce à deux étapes : la filtration et la distillation cryogènique. Un gaz 100% renouvelable, produit et consommé localement. L’installation de la Wagabox ne génèrera aucune nuisance olfactive ni aucun bruit supplémentaire. Elle permettra à Lorient Agglomération de produire annuellement environ 7 millions de KWh/an de bio-méthane soit l’équivalent de 70% de la consommation annuelle en gaz de la commune d’Inzinzac-Lochrist et d’éviter l’émission de 1 500 tonnes de CO² chaque année (équivalent à 200 aller/retour Lorient – Sydney en avion). Ce projet représente un investissement de 3 millions d'euros, financé par Lorient Agglomération avec l’aide de l’Ademe et de la Région Bretagne. A terme et pour une durée de 15 ans, la vente du bio-méthane générera pour la collectivité des recettes estimées à 700 000 euros par an auxquelles s’ajoute une prime de valorisation annuelle de 50 000 euros.