ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°223 - 10/07/2019

Europe

Voyage d’étude à Copenhague : vers des villes vertes et innovantes !



Dans le cadre du groupe de travail Europe présidé par Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon, une délégation d’élus de Villes de France a réalisé un voyage d’étude à Copenhague afin de s’inspirer des bonnes pratiques en matière de transitions écologiques et numériques. Les élus ont par ailleurs eu l’occasion d’échanger avec des experts locaux sur l’efficacité de la ville intelligente, sur le maintien des relations aux habitants et la place du citoyen dans les projets locaux.

Eco-quartiers et smart city
Les élus ont ainsi pu rejoindre la ville de Malmö en Suède pour découvrir l’écoquartier « Bo01». A la fin des années 1980 - début des années 1990, marquée par un ralentissement économique, Malmö fait le choix de la reconversion vers le développement durable. Le quartier de Västra Hamnen est un ancien terrain délabré, la ville a décidé d'en faire en 2001 un modèle de quartier durable. Une visite de la House of Green a quant à elle permis de mieux appréhender les enjeux globaux du développement durable au Danemark et les solutions de ville intelligente développées. La délégation a également visité le quartier intelligent Nordhavn. Copenhague est parmi les villes les plus « smarts » du monde d’après certains classements. Depuis 2015, le projet EnergyLab Nordhavn utilise le quartier en tant que laboratoire d’énergie intelligent (électricité, chauffage, bâtiments économes, transport électrique...).

Mobilité verte
Par ailleurs, le Danemark est en avance sur le développement des véhicules électriques. La visite d’une station de bornes électriques a permis de faire le point sur l’évolution, les avantages et inconvénients de cette forme de mobilité verte. La voiture électrique comporte plusieurs avantages et un point faible : elle est économique et non polluante, mais pose la question de son autonomie. Certains modèles se réservent aux usages exclusivement urbains. EV box, filiale d'Engie, est le leader mondial de la production de stations de recharge de véhicules électriques avec 75 000 points de recharge dans plus de 55 pays.

Rencontre avec l’ambassadrice
La délégation a été reçue par l’ambassadrice de France Caroline Ferrari qui a pu évoquer les enjeux politiques du Danemark, la place des collectivités locales et les avancées danoises en termes de développement durable et intelligent. Depuis son adhésion en 1973, le Danemark se singularise au sein de l’Union européenne par quatre opt-outs (Justice et Affaires Intérieures, Euro, défense européenne et citoyenneté) et par sa proximité traditionnelle avec Londres. A la suite du référendum britannique, le nombre de Danois favorables à l’appartenance de leur pays à l’UE a toutefois augmenté. En décembre 2015, un référendum pour renoncer aux dérogations du pays en matière de justice et d’affaires intérieures et s’intégrer davantage aux politiques européennes avait été organisé et s’était traduit par une victoire du "non" (53 %). Concernant les collectivités locales, la décentralisation est plus forte au Danemark, qui se décompose en 5 régions et 98 communes, avec de vastes compétences. Elles sont au cœur du développement des politiques écologiques et numériques.

n°223

10 Juil 2019

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Jonathan Gainche

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Bastien Régnier

Secrétariat
Anissa Ghaidi