ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°232 - 31/10/2019

Environnement

Publication 2019 de l’Observatoire de la biodiversité végétale en ville



Les résultats de l’enquête de l’Observatoire de la biodiversité végétale en ville viennent d’être publiés conjointement par l’association Pacte pour le Jardin, VAL’HOR, le GNIS, CDC Biodiversité, Ecocert Environnement et Villes de France. L’objectif est d’améliorer la connaissance mutuelle des politiques de préservation et de développement de la biodiversité en milieu urbain et contribuer ainsi au développement des démarches favorables.

Une implication très significative des collectivités territoriales
Cette nouvelle édition auprès des collectivités s’est avérée un franc succès de participation, témoignant de

 

l’importance accordée par les élus sur ce sujet : 122 villes de plus de 10 000 habitants et intercommunalités ont transmis librement leurs données. Les sujets aussi variés que la gestion des espaces végétalisés, l’urbanisme, les aménagements, et la connaissance de la biodiversité sont abordés en détail dans cette édition. Les résultats de l’enquête mettent en évidence l’évolution en cours dans la manière dont les villes et les intercommunalités travaillent à préserver la biodiversité végétale depuis les dernières municipales.

Pour la première fois, des chiffres sur le passage au Zéro Phyto
L’Observatoire de la Biodiversité végétale en ville revient aussi sur les conditions de la mise en œuvre du Zéro Phyto dans les collectivités territoriales. L’objectif Zéro Phyto a franchi une étape majeure au 1er janvier 2017 avec l’interdiction des produits phytosanitaires s’appliquant aux espaces publics. Pour nombre de répondants, l’anticipation a été un avantage significatif puisque 44% n’ont pas vu leur mode de gestion impacté par l’application de la loi. Des mesures similaires avaient déjà été mises en place.

Un enjeu à venir, mieux promouvoir la biodiversité végétale auprès des jardins privés
Parmi les enjeux du prochain mandat, la connaissance des jardins privés et l’accompagnement des particuliers par les collectivités territoriales restent des axes ayant des marges de progrès très conséquentes. Chacun des partenaires va engager prochainement des démarches incitatives pour mieux prendre en compte cet aspect essentiel de la biodiversité végétale en ville, tant sur les espaces publics, collectifs ou partagés que sur la connaissance des jardins privés en ville.

Lire la synthèse de l’enquête 2019

(@ crédits photo : mairie de Béthune)

n°232

31 Oct 2019

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi