ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°243 - 06/02/2020

Environnement

Annonce d’une « nouvelle feuille de route pour construire une ville plus durable »



A l’occasion de la cérémonie du 5 février 2020 au siège de l’Unesco à Paris, le Gouvernement a annoncé dix mesures pour construire une ville plus durable. Ce grand plan « Ville durable » se donne pour priorité d’accompagner tous les territoires. L’objectif est de leur fournir des outils concrets, à la carte, avec des moyens renforcés pour accélérer les projets tout en s’adaptant aux spécificités locales. L’ambition affiché vise à construire des villes sobres, résilientes et solidaires avec leurs habitants pour atteindre une ville neutre en carbone à 2050. A l’occasion des dix ans du plan Ville Durable (voir sur ce sujet l’article Ondes Urbaines n°221), un certain nombre d’annonces ont été faites par les ministres Emmanuelle Wargon et Julien Denormandie :
- Le lancement de « 100 cités fertiles » avec la création de fermes urbaines dans les quartiers prioritaires. L’Agence Nationale de la Rénovation urbaine développera un appel à projet spécifique en faveur de l’agriculture urbaine dans les quartiers prioritaires de la ville. Il permettra d’encourager la création de 100 « quartiers fertiles », des fermes urbaines dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Les 30 premiers quartiers seront sélectionnés d’ici l’été, avec un financement dédié de 21 millions d’euros.
- Le lancement d’une expérimentation de quartiers à énergie positive et à faible impact carbone. En 2020 et pendant deux ans l’ADEME accompagnera 22 quartiers volontaires pour développer leur projet à énergie positive et faible impact carbone.
- Une volonté d’exemplarité de l’État avec des objectifs ambitieux fixés aux opérations d’aménagement conduites par l’État. Il s’engage à garantir l’exemplarité des opérations d’aménagement publiques, en définissant des objectifs de qualité environnementale à atteindre à horizon 2022 par les 14 établissements publics d'aménagement (EPA) sous tutelle du ministère de la ville et du logement. Ces objectifs portent notamment sur : le bâtiment bas-carbone - 50 % des opérations des EPA intégrant des matériaux biosourcés ou géosourcés ; la reconquête de la biodiversité et de nature en ville : 20 % de la surface de chaque opération des EPA y sera réservée ; et transformer ou limiter les espaces de parkings au profit de zones végétalisées
- L’accompagnement de 50 nouveaux territoires avec les « ateliers des territoires », la création d’une plateforme d’innovation pour rapprocher les collectivités de l’écosystème de l’innovation, la création d’un outil internet « Aides territoires » pour simplifier l’accès aux aides, la désignation d’un référent dans les services déconcentrés de l’État.

 


- Le rapprochement des démarches Ecoquartiers et Ecocités ainsi que la création de l’instance France Ville Durable, dont la présidence est confiée à M. Patrice Vergriete, pour rassembler les acteurs et définir un modèle français de la ville durable partagé.

En savoir plus

(Crédits photo illustration, compte twitter @GingerBluefr )

n°243

05 Fév 2020

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi