ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°281 - 10/12/2020

Culture

Rencontre de la ministre et des collectivités



Le jeudi 10 décembre 2020, la ministre Roselyne Bachelot recevait les associations d’élus locaux dans le cadre du Conseil des Territoires pour la Culture (CTC). L’association Villes de France y était représentée par Xavier Bonnefont, maire d’Angoulême. A l’heure où les collectivités doivent faire face à la sortie progressive du confinement, l’ordre du jour était consacré à la place de la culture et les enjeux pour la relance et la sortie de crise (soutien aux artistes, relance des pratiques), à la préparation des États Généraux des Festivals (EGF), ainsi qu’à l’instauration officielle des futurs «Conseils Locaux des Territoires pour la Culture» dans chaque région.

Sur la sortie du confinement
Sans entrer dans le détail des mesures sur le confinement devant être annoncées par le Premier ministre le soir

 

même à la télévision, la ministre a rappelé les efforts de l’État et des collectivités territoriales en matière de culture (voir le communiqué ci-dessous). Sur l’aide aux entreprises culturelles, Villes de France a regretté en particulier la non prise en compte des établissement publics culturels dans les dispositifs du chômage partiel et les conséquences financières très lourdes liées aux pertes pour les collectivités pendant le confinement (comme les musées municipaux par exemple). Xavier Bonnefont a évoqué, dans cette instance de dialogue avec le ministère, l’inquiétude des élus et des professionnels concernant le devenir des librairies, disquaires, bibliothèques, médiathèques, galeries d’arts et certains musées en 2021, surtout lorsque les dispositifs de soutien s’arrêteront. Il a rappelé combien « ces commerces font l’âme des centres villes des villes moyennes et des 234 territoires Action Cœur de Ville ». Il a aussi interrogé la ministre sur la possibilité de réévaluer le dispositif Quartiers Culturels Créatifs au regard des nouveaux enjeux dans ce contexte par exemple. Sur le volet Patrimoine du Plan de Relance, Villes de France a exprimé le souhait que soit installé un groupe de travail Patrimoine au sein du CTC ; ou de manière plus large un « groupe de travail de suivi des mesures du Plan de Relance sur la culture », ces sujets n’étant pas spécifiques aux seules villes moyennes. La ministre a approuvé cette suggestion.

L’avenir des festivals après le confinement
A l’occasion des États Généraux des Festivals d’Avignon, la ministre avait mis en valeur la création du fonds festival doté de 10 M€ et confié aux DRAC pour sa mise en œuvre. Il a été convenu la prolongation de ce fonds en 2021, avec une première enveloppe de 5 M€ permettant d’apporter un soutien aux organisateurs des festivals les plus touchés par la crise et les accompagner dans la mise en œuvre des événements de 2021. La clarification du cadre juridique et du statut des festivals a été aussi annoncée. A l’occasion du Conseil territorial de la Culture, Villes de France a salué le choix de Bourges - une ville moyenne membre de notre association - pour la seconde édition des États Généraux des Festivals. Xavier Bonnefont a salué les moyens d’urgence annoncés au début du mois d’octobre ; mais en précisant qu’il « est encore bien difficile d’évaluer les conséquences financières des annulations pour nos territoires en cette fin d’année 2020 et il sera peut-être nécessaire de réévaluer les montants annoncés du fonds festival au prochain semestre ». La ministre a présenté la constitution d’un groupe de travail préparatoire « Élus locaux - État - Professionnels des Festivals » réuni au niveau national afin de préparer des solutions à débattre lors de ces grandes rencontres.

Nouvelle pratique de la concertation en région
La ministre de la Culture a signifié aux associations nationales d’élus locaux les contours des changements souhaités pour modifier l’arrêté de 2002 avec la création de « Conseils locaux des territoires pour la culture » (CLTC, remplaçant les actuels CTC locaux). Les CLTC doivent devenir des lieux d’échanges constructifs et de débats entre le DRAC et les fédérations d’élus sur les grandes orientations de la politique culturelle de l’État au niveau de chaque région. Concrètement, les intitulés suivants devraient probablement être adoptés : « Conseil National des Territoires pour la Culture (CNTC) », à la place de l’actuel « CTC » ; et Conseil Local des Territoires pour la Culture, à la place des actuels « CTC locaux ». Favorable à ces réformes institutionnelles, Villes de France a enfin approuvé la possibilité de désigner de désigner des suppléants en lien avec les fédérations nationales.

Le lien vers tous les "guides du ministère pour la reprise d’activité"

n°281

10 Déc 2020

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi