ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°521 -

Fermetures de prisons - Les villes moyennes largement visées


Suite aux fermetures de prisons décidées cet été par la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, la Fédération des Maires des Villes Moyennes consulte actuellement les villes moyennes concernées.
Rappelons qu’en mars 2010, 22 fermetures de sites pénitentiaires - avec une réouverture de proximité - avaient été décidées : Angers, Beauvais, Bordeaux, Cherbourg, Clermont-Ferrand, Colmar, Coutances, Dijon, Dunkerque, Liancourt, Limoges, Loos, Melun, Mulhouse, Oermingen, Orléans, Pau, Riom, Rouen, Saint-Martin-de-Ré, Troyes, Valence.

Cette fois-ci, les 23 fermetures annoncées - pour la plupart entre 2015 et 2017 - le seront sans réouvertures de proximité, c’est-à-dire avec une perte importante d’emplois publics dans les villes concernées  : Agen, Aurillac, Béthune, Caen, Cahors, Châlons-en-Champagne, Chartres, Compiègne, Digne-les-Bains, Ecrouves, Ensisheim, Fontenay-le-Comte, Guéret, Lure, Montluçon, Nevers, Niort, Privas, Rochefort, Saint Malo, Saintes, Sarreguemines, Vannes.

Même si dans certains cas des possibilités de reconversion des bâtiments existent, du fait d’une proximité du centre-ville historique, ces décisions entraînent aussi une dégradation des conditions de réinsertion offertes aux détenus, éloignés de fait de leurs familles.

La FMVM apportera ses observations aux pouvoirs publics à la fin du mois de septembre.

n°521

01 Sept 2010

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Président : Gil Avérous

Directeur de la publication
Jean-François Debat

Rédacteur en chef
Guillaume Ségala

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Margaux Beau, Arthur Urban

Secrétariat
Anissa Ghaidi