ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°133 - 24/05/2017

Institutions

Installation du gouvernement Philippe, une exigence de solidarité par-delà les différences


Abordant le caractère atypique du nouveau gouvernement, Christophe Castaner, désormais secrétaire d’État aux relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement d’Edouard Philippe, a pris ses premières marques ce jeudi 18 mai, lors de la traditionnelle conférence de presse qui suit le Conseil des ministres.
Soulignant à propos de ce gouvernement son « caractère inédit sous la Vème République », Christophe Castaner a insisté sur sa composition entièrement paritaire, constitué d’hommes et de femmes d’horizons divers, dont la majorité est issue de la société civile, avec des sensibilités de droite et de gauche.
« Même si nous ne sommes plus cantonnés à des étiquettes, la composition resserrée de ce gouvernement nous oblige à une plus grande efficacité » a déclaré Christophe Castaner, et « nous allons travailler à réformer la France par-delà nos différences, puisque nous sommes en quelque sorte dépositaires de cette alternance profonde que réclament les français ».
Lors de ce premier conseil des ministres le Président de la République, Emmanuel Macron, a rappelé à son équipe qu’il entendait aborder ce mandat dans le respect de l’esprit des institutions, c’est-à-dire avec d’un côté, un Président de la République qui fixe la stratégie, qui donne un cap, tout en assurant l’équilibre des institutions, et de l’autre, un gouvernement qui gouverne, et dont aucun des membres ne rompt avec l’exigence d’un travail collégial et une nécessaire solidarité.
Parmi les chantiers prioritaires, le porte-parole du gouvernement a confirmé que des projets de textes étaient en préparation dans le cadre de la réforme du droit du travail, et de la moralisation de la vie politique, avec pour ce dernier sujet, un texte spécifique qui devrait être présenté en Conseil des ministres avant les prochaines échéances législatives.
Christophe Castaner a souligné que le gouvernement allait s’atteler dès maintenant à la préparation des prochaines rentrées scolaire et universitaire, aux orientations budgétaires pour 2018, ainsi qu’à la simplification administrative. Pour les prochains Conseils de ministres, devrait enfin intervenir un renouvellement important des principaux postes de directeurs d’administration centrale.

 

 

n°133

24 Mai 2017

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Jonathan Gainche

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Bastien Régnier

Secrétariat
Anissa Ghaidi