ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°149 - 18/10/2017

Attractivité

Vers un plan pour les villes moyennes


Reconnaissant que « les villes moyennes ont été les grandes oubliées de l’aménagement du territoire ces dernières années et qu’il faut changer cela », le Ministre de la Cohésion des territoires a souligné leur « rôle essentiel dans la structure du territoire » et leurs atouts à faire valoir, « y compris face au développement métropolitain ».
C’est en ce sens que Jacques Mézard a annoncé la création d’un plan spécifique pour les villes moyennes « de 20 000 à 100 000 habitants » lors de la réunion de l’Assemblée générale de Villes de France, le jeudi 12 octobre 2017.
L’objectif du plan est de conforter l’attractivité des villes moyennes et se donne, comme première priorité, la requalification des centres anciens dégradés.
Le Ministre a également indiqué qu’une « première promotion » de villes intégrera rapidement le plan, « pour un portage politique fort » et pour « obtenir dès 2018 des premiers résultats concrets ».
Ce plan s’articule autour de deux axes « pour répondre aux difficultés présentes » et « préparer l’avenir ». Il sera piloté par l’intermédiaire d’outils contractuels.
Le logement
Le premier axe consiste à agir sur l’offre de logements « pour faire revenir des habitants en centre-ville ». C’est en ce sens qu’il a annoncé qu’Action Logement devrait investir 1,5 milliard d’euros pour le portage d’opérations de restructurations d’immeubles ou d’ilots, ou encore le financement de déficits d’opérations. Le Ministre a également rappelé l’annonce du Président de la République sur le prolongement du PTZ pour le neuf pendant deux ans dans les zones B2 et C et pendant la durée du quinquennat pour l’ancien.
Le commerce de centre-ville
Le deuxième axe vise à défendre l’attractivité du commerce de centre-ville pour un « vrai projet de développement économique ». Parmi les « sujets de débats » évoqués par le Ministre : la possibilité de moratoires «à l’échelle locale» sur l’ouverture de nouveaux centres commerciaux, les aides à la restructuration commerciale des pieds d’immeubles et le portage de grandes opérations.
Des plateformes de services innovantes
Jacques Mézard a souligné que le troisième axe du futur plan « illustre notre volonté de faire des centres des villes moyennes des plateformes de service innovantes ». Et de préciser que l’effort sera porté sur l’innovation et le numérique, notamment au travers des crédits du Plan d’investissement d’avenir « sur les territoires d’innovation de grande ambition ».
Enfin, le Ministre a indiqué que le Gouvernement souhaite doubler le nombre de maisons de services au public en milieu urbain, assurer le maintien des services déconcentrés de l’État dans les villes moyennes, faciliter le déploiement de l’accès au « bon débit d’ici 2020 et au très haut débit d’ici 2022 » et avancer sur la question de la simplification des normes, que ce soit en matière d’accessibilité, d’urbanisme ou sur la question des relations contractuelles entre l’État et les collectivités.
Le discours de Jacques Mézard
 

n°149

18 Oct 2017

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi