ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°305 - 17/06/2021

Centre-ville et Commerce

Les résultats du second « Baromètre de l’immobilier des villes moyennes »



Le Conseil supérieur du notariat (CSN) et l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) ont présenté le 15 juin 2021 le « 2ème Baromètre de l’immobilier des villes moyennes – Notaires de France / Action Cœur de Ville », qui reste un outil d’analyse et de suivi annuel de référence de l’évolution du marché de l’immobilier dans les 222 villes bénéficiaires du programme national Action Cœur de Ville (ACV). Dans le cadre de sa mission de service public, le Conseil supérieur du notariat met depuis 2018 à disposition de la direction nationale du programme ACV une série d’indicateurs immobiliers pertinents et fiables : nombre de transactions, prix de vente médian au mètre carré et évolution du diagnostic de performance énergétique (DPE) dans les biens vendus. Si elle connaît une évolution positive et constante depuis 2018 en lien les nouveaux comportements immobiliers, l’attractivité des 222 villes moyennes d’ACV s’est confirmée en 2020 avec un marché qui a mieux résisté que dans les grandes métropoles aux deux confinements. Cette édition permet de

 

quantifier précisément trois faits principaux des évolutions récentes. Premièrement, le marché immobilier s’est montré résilient avec une augmentation de 12 870 mutations entre 2019 et 2020 (ensemble ville et intercommunalités des villes du programme ACV). Ensuite, dans 76 villes du programme, on assiste à une hausse du volume des ventes s’accompagne d’une progression du prix de l’immobilier. Enfin, le prix médian au m2 reste toujours plus accessible dans les villes du Programme que celui des grandes villes, pour des biens de plus grande surface. Dans le détail, les volumes de vente progressent depuis 2018 : +23 320 ventes (appartements anciens et maisons anciennes) entre 2018 et 2019 dans les agglomérations Action Cœur de Ville et +12 870 entre 2019 et 2020. Dans les villes-centres du programme, l’augmentation était de +11 920 ventes entre 2018 et 2019. L’évolution demeure orientée à la hausse avec +4 090 ventes entre 2019 et 2020. Depuis 2018, le prix médian du mètre carré pour les appartements augmente de façon continue dans les territoires du programme ACV passant de 1 294€/m2 en moyenne en 2018 à 1 385€/m2 en 2020. S’il existe bien sûr des disparités entre les 222 territoires, elles n’ont pas été accentuées par le contexte sanitaire exceptionnel de 2020. Le marché de l’immobilier des villes moyennes a donc résisté notamment grâce aux villes-centres qui continuent  d’attirer et représentent 50% des volumes de ventes en 2020. Cette publication démontre aussi que le niveau des performances énergétiques des habitations de centre-ville s’améliore nettement.

Pour découvrir la synthèse

n°305

17 Juin 2021

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi