ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°689 -

Déficit public : le retrait moins rapide que prévu


Après avoir été ramené de 5,2 % fin 2011 à 4,9 % fin 2012, le déficit public (Etat, collectivités locales et sécurité sociale) a de nouveau diminué en 2013 à 4,3 % du PIB au 31 décembre, selon un résultat provisoire publié par l’Insee.
Ce résultat est en retrait par rapport aux dernières prévisions du Gouvernement formulées lors de la présentation du projet de loi de finances rectificative en novembre dernier (4,1 %) et de celles de la Commission européenne en février (4,2 %).
Au total, le déficit public nominal a été réduit de près de 1 point de PIB en deux ans. Les mesures de rétablissement des comptes publics ont représenté un effort inédit de plus de 2,5 points de PIB, tandis que la conjoncture défavorable a pesé sur les rentrées fiscales à hauteur de plus 1,5 point de PIB.
La part de la dette publique dans le PIB s’établit à 93,5 %, soit un niveau en ligne avec les prévisions du Gouvernement (93,4 % attendu). Hors soutien financier aux États européens et financement de la capitalisation du Mécanisme européen de stabilité, le ratio de dette s’élève à 90,4 %.
Les prévisions macroéconomiques et de finances publiques actualisées pour les années 2014 à 2017 seront transmises, dans le cadre du programme de stabilité, au Parlement mi-avril puis à la Commission européenne avant le 30 avril.

n°689

02 Avril 2014

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Président : Gil Avérous

Directeur de la publication
Jean-François Debat

Rédacteur en chef
Guillaume Ségala

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Margaux Beau, Arthur Urban

Secrétariat
Anissa Ghaidi