ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°617 - 12/09/2012

Transport

La FVM rencontre Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche


Une délégation de maires de villes moyennes conduite par le président Christian Pierret, a rencontré jeudi 6 septembre, Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche. Deux sujets essentiels ont été abordés au sujet des bassins de vie de villes moyennes : la définition à l’échelon national d’un schéma des dessertes ferroviaires et l’aménagement des quartiers-gares.

Gouvernance des gares
Christian Pierret a souligné en préambule combien « en matière d’aménagement des quartiers autour des gares, les problèmes sont extrêmement complexes, parfois inextricables, voire désespérants, et dont la négociation est probablement plus dure qu’avec l’armée ».
Dans la perspective de densifier et de mieux aménager les cœurs de ville, la délégation a salué l’idée d’une « décôte » proposée par le gouvernement pour la réalisation de logements sociaux. Celle-ci doit non seulement être opérée par l’État selon les tensions du marché locatif, mais aussi en fonction de critères de richesse relative des collectivités (potentiel financier, revenu par habitant…). Parmi les pistes d’amélioration dans les processus de discussion, la délégation a insisté auprès de Frédéric Cuvillier pour que la reprise des emprises foncières et immobilières se réalise aussi dans des conditions de transparence renforcée (ex. définition des coûts liés aux études préalables, à la reconstitution du service ferroviaire, à la signalisation, aux frais de dépollution…).

Un schéma des dessertes ferroviaires
S’agissant de la desserte de bassins de vie allant jusqu’à plus de 200 000 habitants, les représentants de la FVM se sont vivement inquiétés auprès de Frédéric Cuvillier de l’avenir de l’ensemble des lignes inter régionales, et du devenir des antennes et ramifications TGV. « Rien ne sert en effet d’avoir une infrastructure, sans étudier les dessertes, sans aussi prévoir quelles vont être les conditions de renouvellement du matériel roulant ». En plus, « il y a une véritable sous-estimation de ce que les villes moyennes apportent dans la dynamique des territoires ».
Dans cette perspective, les élus ont rappelé qu’il est indispensable que soit rapidement arrêté - en partenariat avec les régions et tous les représentants des autorités organisatrices de transports - un schéma national des dessertes et des lignes interrégionales, en marge d’un nouveau schéma national d’infrastructures ferroviaires.
En effet, l’État demeure l’unique responsable de la politique d’aménagement du territoire (TGV et TET) ; il lui revient d’arrêter avec la SNCF et RFF une véritable offre ferroviaire, qui doit définir les dessertes, les fréquences, et quels sont les travaux à réaliser en priorité. Il doit également prévoir les financements correspondants…

Représentaient la FVM : Christian Pierret, ancien ministre, président de la FVM, maire de Saint-Dié-des-Vosges - Michel Champredon, maire d’Evreux et président de la CA d’Évreux - Laure Deroche, maire de Roanne - Guy Férez, maire d’Auxerre et président de la communauté de l’auxerrois - Bernadette Laclais, députée-maire de Chambéry - Roland Revil, maire de Voiron et Jacques Vernier, maire de Douai et VP de la CA du Douaisis

 

n°617

12 Sept 2012

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi