ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°372 -

Compte rendu de la cérémonie des vœux de Bruno Le Maire aux acteurs économiques



A l’occasion de ses voeux aux acteurs économiques, le Ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique a fait plusieurs annonces, parmi lesquelles :
 - la création de 300 000 emplois sur les trois premiers trimestres 2022 et de près de un million d’entreprise sur l’ensemble de l’année
 - une croissance acquise de 2,5% en 2022 (croissance qui devrait rester positive en 2023)
Plusieurs défis ont été évoqués par le Ministre :
 - l’inflation, dont le niveau a été contenu (plus faible de la zone euro) grâce au bouclier énergie, et dont le niveau devrait reculer légèrement en 2023. La question du partage de la valeur (capital et travail) sera portée par la majorité dans les prochains mois. Une convention sur le partage de la valeur sera organisée sur ce thème au mois de février.
La part des aides aux entreprises représente 2,7% du PIB en France contre 2,1% en Allemagne.
 - la relocalisation industrielle, afin de construire une indépendance sur des biens industriels stratégiques tels que : médicaments, batteries électriques, semi-conducteurs, énergie, hydrogène et données numériques.
Ce mouvement doit être conjugué avec le projet de "décarbonation de l’économie", afin d’avoir une industrie verte (portée par une politique de l’offre) pour le futur.
Dans le cadre de la planification "France Nation Verte", un projet de loi sur l’industrie verte va être proposé. Ce projet aura vocation à accélérer les processus d’autorisation des nouveaux sites industriels, à favoriser la commande publique nationale, à réorienter l’épargne, et à créer un environnement fiscal plus attractif pour l’industrie verte. Ces mesures complèteront la baisse de 8 milliards d’euros sur deux ans de la CVAE.
 - L’énergie est aussi une condition de la souveraineté française, et Bruno Le Maire entend arriver à réformer le marché européen de l’énergie, et plaide pour un « Inflation Réduction Act Européen », afin d’accélérer les procédures d’aides et de mettre en place une taxe carbone aux frontières de l’UE.
 - le rétablissement des finances publiques : les taux d’intérêts sont depuis la première fois depuis 15 ans supérieurs à 3% en France. Le Ministre a annoncé l’engagement à compter de janvier 2023 de « revues des dépenses publiques » afin d’identifier les économies nécessaires au respect de la trajectoire des finances publiques (Etat, sphère sociale et collectivités locales). Sera également lancé en février 2023 des Assises des finances publiques (présentation des premiers chantiers structurels d’économies).

Télécharger le discours

n°372

05 Jan 2023

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Président : Gil Avérous

Directeur de la publication
Jean-François Debat

Rédacteur en chef
Guillaume Ségala

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Margaux Beau, Arthur Urban

Secrétariat
Anissa Ghaidi