ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°81 - 06/04/2016

L'évolution des tarifs des services publics


Dans le cadre de la constitution d’une Bibliothèque des tarifs des services publics, une enquête a été menée par Villes de France auprès de ses adhérents sur les tarifications pour les année 2013 et 2016, de sept services : lecture publique, piscine, restauration scolaire, périscolaire, camping, transports et stationnement sur voirie. Cette restitution va permettre d’appréhender les évolutions des tarifs de ces différents services publics. Ondes Urbaines reviendra sur les évolutions des tarifs par type de services publics dans ses prochaines éditions.
L’analyse des tarifs débute par le service public de la lecture publique. La bibliothèque/médiathèque est l’équipement culturel d’une ville qui donne le premier accès à la culture pour tous. Il existe dans ce domaine une multitude de tarifs pour un abonnement, et ceux-ci varient fortement d’une ville à l’autre.


Une grande variété de tarifs…
Cette analyse s’appuie sur le tarif d’un abonnement annuel adulte minimum résidant dans la commune. La tendance générale est à la hausse pour l’abonnement du prêt en bibliothèque sur les 51 villes étudiées puisque le tarif médian en 2013 était de 8€ et passe à 10€ en 2016. Il faut tout de même noter que sur les 51 villes concernées, les tarifs varient fortement. En effet, dans la moitié des villes étudiées le tarif a augmenté entre 2013 et 2016, mais la gratuité représente également une part importante puisque un peu moins d'un quart d'entre elles (23%) la pratique.

 

 

… Qui continuent d’augmenter
En s’intéressant de plus près aux tarifs en hausse entre 2013 et 2016, l’augmentation est très mesurée puisqu’elle s’élève à 8%. Le tarif moyen passe ainsi de 11,35€ à 12,28€ pour un abonnement adulte résidant dans la commune ou communauté, entre 2013 et 2016.
Trois quart des villes étudiées (75%) pratiquent un tarif spécifique pour les non-résidents. Les personnes résidentes hors de la commune ou de la communauté doivent s’acquitter d’un montant plus élevé pour souscrire à un abonnement annuel. De plus, le prix de l’abonnement augmente plus fortement pour les non-résidents. Une segmentation des tarifs apparaît alors. En effet, comme il peut exister une différence de tarif en fonction de l’âge ou de la nature du prêt (livre ou multimédia), le lieu de résidence peut également impliquer un tarif plus élevé ou un tarif spécifique dans le cas où la bibliothèque pratique la gratuité.

n°81

06 Avril 2016

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Président : Gil Avérous

Directeur de la publication
Jean-François Debat

Rédacteur en chef
Guillaume Ségala

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi