ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°288 - 11/02/2021

Mobilités

Mobilités du quotidien : point d’étape



Dans le cadre d’un temps d’échanges qui a eu lieu ce mercredi 10 février entre les associations d’élus locaux (AMF, ADF, ARF, APVF, Villes de France, AMRF, GART…)* et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, ainsi que Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, ces derniers ont partagé leurs appréciations sur la situation liée à la crise sanitaire, sur les échéances liées à la loi d’orientation des mobilités (avec notamment la prise ou non de la compétence mobilité des communautés de communes à compter du 31 mars prochain), ainsi que sur les changements de comportements liés au développement du télétravail.
Lors de cette rencontre, d’une seule et même voix, les élus du bloc local se sont émus des risques pesant sur le versement mobilité (en lien avec la réforme des impôts de production), et ont insisté sur l’importance de sanctuariser cette ressource tant pour les AOM que pour les délégataires, ressource essentielle pour les mobilités du quotidien.
David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges, a ajouté qu’il existait « une réelle inquiétude dans les agglomérations des villes moyennes sur la pérennité du versement mobilité », en ajoutant que celles-ci investissent pourtant proportionnellement davantage (NDLR du fait de périmètres étendus), avec des ressources moindres en matière de mobilité par rapport aux plus grandes métropoles.
Vis-à-vis de la chute de la fréquentation constatée dans tous les réseaux de transports, les élus locaux ont également appelé à revoir les mécanismes de compensation des pertes de recettes des différentes AOM, et à corriger les déséquilibres existants dans le traitement entre la province et Ile-de-France Mobilité. Les représentants des AOM ont d’ailleurs proposé d’étaler davantage dans le temps les mécanismes de compensation de pertes de recettes, compte tenu du fait que le rattrapage des niveaux de fréquentation de 2019 risque de prendre du temps.
Jean-Baptiste Djebbari a précisé que Philippe Duron allait prochainement rendre des conclusions sur cette question du financement des réseaux dans le cadre de la mission qui lui a été confiée en novembre dernier, et proposé aussi - d’ici la fin du premier semestre - de faire un nouvel point d’étape sur la situation dans les réseaux de transports.
* : David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges, vice-président de la région du Grand Est chargé des transports, représentait l’association Villes de France

 

n°288

11 Fév 2021

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi