ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°699 - 11/06/2014

Action extérieure

Projets de coopération décentralisée en attente de collectivités partenaires


Action contre la Faim (ACF) souhaite mobiliser les collectivités françaises, et en particulier les villes moyennes et leurs intercommunalités intéressées, autour de la solidarité internationale dans le domaine de l’eau et de l’assainissement et ainsi participer au développement de la coopération décentralisée dans ces secteurs. En 2014, ACF propose d’engager des collectivités territoriales à ses côtés sur de nombreux projets dans ses différents pays d’intervention.
Exemples de projets en recherche de partenaires :
- A Balbala, quartier parmi les plus pauvres de Djibouti-ville, les difficultés d’accès à l’eau et à l’assainissement, combinées à des pratiques d’hygiènes inappropriées, entretiennent un niveau de malnutrition aiguë alarmant. ACF y met en place un programme eau, assainissement et hygiène, incluant notamment une approche innovante en marketing de l’assainissement (appui aux entreprises et artisans locaux dans la création d’une chaîne d’approvisionnement durable en produits et services d’assainissement abordables et souhaitables pour les populations, encouragement de nouveaux comportements chez les usagers et de l’investissement des ménages dans des latrines durables et hygiéniques).
- Au Tchad, les régions rurales sont durement touchées par le manque d’infrastructures en eau et assainissement : malgré les efforts du gouvernement, la décentralisation vers les communes reste difficile à mettre en œuvre. L’originalité du projet d’ACF dans la commune de Mao réside dans un désengagement progressif de l’ONG vers une approche de coopération directe entre collectivités françaises et tchadiennes.
Par leur expertise, les collectivités françaises accompagneront les efforts de décentralisation de ce secteur en renforçant les compétences locales, en formant des équipes communales compétentes dans ces domaines et en apportant un soutien financier. Ce partenariat favorisera à long terme l’autonomie locale, par la réhabilitation du réseau d’eau potable, la construction des latrines et de systèmes de drainage des eaux usées.
Contact auprès d’ACF : [email protected]

n°699

11 Juin 2014

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Président : Gil Avérous, maire de Châteauroux et président de la CA de Châteauroux Métropole

Directeur de la publication
Monsieur Jean-François Debat, Maire de Châteauroux et président de la CA de Châteauroux Métropole

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi