ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°17 - 12/11/2014

L'Institut pour la Ville Durable (IVD) se profile


Le jeudi 30 octobre, le conseiller d’Etat Roland Peylet a remis son rapport, « la ville durable, une politique publique à construire » respectivement à Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et à Myriam El Khomri, secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la ville, en présence de représentants des associations nationales d’élus locaux, dont Villes de France.
Ce rapport officialise la création de l’Institut pour la ville durable (IVD). Centre de ressources où se construira le modèle à suivre en matière d’aménagement et d’urbanisme dans la perspective de la transition énergétique, il sera « incubé » par l’Anru (agence nationale pour la rénovation urbaine) et verra le jour au printemps 2015. En effet, le Premier ministre avait missionné le 9 janvier 2014 Roland Peylet, conseiller d'Etat, pour coordonner les initiatives gouvernementales sur le sujet, depuis le développement des écoquartiers et de projets urbains exemplaires jusqu’à la  promotion à l'international du savoir-faire français en la matière, et préciser les contours d’un Institut de la ville durable.
L'objectif de la mission a consisté à identifier les leviers permettant d’accélérer le développement de  la ville durable, de conjuguer les efforts de promotion de l’innovation dans les domaines de la conception urbaine (gestion des réseaux, économie numérique, transports, énergie, traitement des eaux usées, valorisation des déchets) vers des stratégies urbaines plus intégrées. Il s’agit ainsi de soutenir le développement de nouvelles filières économiques et de valoriser l’offre française, dans toutes ses dimensions, tant sur le territoire national qu'à l’export. Roland Peylet était assisté pour cette mission d’une équipe réduite et pluridisciplinaire d'experts du Ministère de l'Egalité des Territoires et du Logement, du Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie et du Ministère du Redressement Productif. Il bénéficié du concours de Michèle Pappalardo, fédératrice de « Mieux vivre en ville», et de l’expertise de l’Agence française de développement, du CSTB, de l’ADEME et de l’ANRU. Selon le rapport remis, l’Institut pour la ville durable, qui pourrait prendre la forme d'un groupement d'intérêt public (GIP), sera composé «d’une gouvernance élargie à plusieurs ministères, aux collectivités territoriales, au monde académique et aux entreprises ». Il devrait bénéficier d’une enveloppe de 71 millions d’euros allouée dans le cadre du programme d’investissements d’avenir (PIA). Il accompagnera et valorisera les projets, tant en France qu’à l’international.
Le marché du développement urbain, selon certaines expertises, est estimé à près de 50 milliards d’euros d’ici 2017. « Notre pays doit faire entendre son point de vue et devenir un phare, un repère », a déclaré Patrick Kanner, le ministre de la Ville, lors de la remise du rapport.
Lire l’intégralité du rapport : http://www.ville.gouv.fr/IMG/pdf/rapportpeylet.pdf

n°17

12 Nov 2014

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Président : Gil Avérous

Directeur de la publication
Jean-François Debat

Rédacteur en chef
Guillaume Ségala

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi